Le Fudge Anglais chez QK

person Posté par: Emma list Dans: Culture anglaise Le

Le fudge anglais vous en avez sans doute déjà entendu parler, et c'est à coup sûr votre confiserie britannique préférée ! Mais savez-vous vraiment ce que c'est ? Voici une petite histoire du fudge anglais. De quoi vous mettre l'eau à la bouche. 

Qu'est-ce que le fudge anglais ? 

Le fudge anglais se reconnaît à sa texture quelque peu granuleuse et à sa surface qui n'est pas totalement lisse ! C'est en ça qu'il se différencie du caramel anglais, bien lisse et brillant. Moins collant que le caramel anglais, il ne colle pas aux dents et ne risque pas d'arracher vos plombages ;) La recette traditionnelle du fudge se compose de beurre, de sucre, de lait et de lait concentré ! Et c'est tout ! C'est une confiserie réconfortante, à déguster avec son thé ou tel quel. Aujourd'hui, on trouve de nombreux fudges parfumés à la vanille, avec du chocolat, des noix, ou encore avec une pointe de sel ! 

Une cuisson particulière 

La traduction la plus proche en français pour décrire le fudge serait de l'appeler du caramel mi-cuit. En effet, c'est une cuisson réussie qui garantit un fudge de qualité ! Il faut faire chauffer le sucre et le lait jusqu'à 116°C précises, pour ensuite ajouter le beurre et mélanger le tout lorsque cela refroidit. Cette technique permet de contrôler la cristallisation du sucre, pour un fudge fondant qui garde tout de même sa particularité granuleuse. 

istock_51814596_small.jpg?itok=RqUfEvkm

©iStock

L'histoire du fudge anglais 

Pourquoi le nom de fudge ? 

Jusqu'au 17e siècle, "to fudge something" voulait dire "ajuster quelque chose de manière maladroite". La signification change au 18e siècle pour devenir "un faux, un canular". Ensuite, au milieu de ce siècle, "Oh, fudge !" était la version douce d'un gros mot qu'on n'a pas de mal à deviner, et qu'on utilisait quand quelque chose ne se passait pas comme prévu. On imagine que c'est pour cela que le fudge anglais s'appelle de cette manière aujourd'hui. Ce nom de fudge serait la conséquence d'une personne qui aurait raté son caramel. Il aurait donc "fudged up" sa préparation ! 

Sa popularité 

Le fudge arrive en France vers la fin des années 1950, dans des distributeurs automatiques. Il coûte 20 francs et c'est la marque Cara Fudge qui les vend. Mais avant cette date, cela faisait déjà presque 65 ans que le fudge était connu ! 

La première vente de fudge remonterait à 1886, à Baltimore. Avant d'être popularisé largement en Grande-Bretagne, le fudge est américain. Ainsi, en 1886 le fameux fudge traditionnel serait vendu dans une épicerie locale à Baltimore, pour le prix de 40 centimes la livre. C'est dans une lettre de 1921, retrouvée dans les archives de l'Université de Vasser, qu'Emelyn Battersby Hartridge mentionne son cousin qui faisait du fudge et le vendait à Baltimore pour ce prix. C'est la première production de fudge connue à ce jour ! 

C'est à partir de 1888 que la popularité du fudge décolle. En effet, Miss Hartridge demande la recette, et produit 30 livres de fudge pour le Vassar Senior Auction. C'est à ce moment là que le fudge devient une confiserie incontournable. La recette se répand dans d'autres universités féminines, et certaines universités vont même jusqu'à produire leur propre recette de fudge, comme c'est le cas des écoles Smith et Wellesly. 

Ensuite, la recette s'est exportée en Grande-Bretagne, pour devenir une confiserie typiquement britannique. Les british aiment décliner leur fudge aux goûts de toffee, clotted cream ou encore rhum et raisins ! En Amérique, il se décline surtout au beurre de cacahuètes et sirop d'érable.

fudge-anglais-QK.jpg

©Alexandra E. Rush, Flickr

Quelques anecdotes sur le fudge pour briller en société 

1. Quand le fudge est fabriqué avec du sucre brun, on l'appelle penuche. Ce type de fudge se trouve principalement dans la Nouvelle Angleterre et le Sud des Etats-Unis. Le Scots Tablets ressemble un peu à ce type de fudge à la cassonade, mais vient d'Ecosse.

2. Il y a un record pour la plus grande tablette de fudge jamais conçue ! Elle pèse 2,61 tonnes (oui oui !) et sa réalisation a pris une semaine. C'est la Northwest Fudge Factory au Canada qui a réalisé cet exploit le 23 octobre 2010.

3. L'île de Mackinac, dans le Michigan nord, prétend être la capitale du fudge. Durant la saison touristique, ils peuvent sortir plus de 10 000 livres ( environ 4 355 kg) de fudge ! Pour cela ils importent environ 10 tonnes de sucre par semaine et 10 tonnes de beurre par an ! 

4. A une époque, on pouvait acheter du fudge pour toute une vie, grâce au fameux vendeur Harry Ryba "the fudge king of Mackinak Island". Il proposait d'envoyer 3 livres (environ 1,3kg) par mois pour qui lui payait 2250$ en une seule fois. 

Le fudge anglais chez QK ! 

Maintenant que vous avez l'eau à la bouche, vous avez envie de tester cette confiserie absolument incroyable et addictive, n'est-ce pas ? Chez QK nos fudges sont tous choisis pour leur qualité gustative et parce qu'ils sont fabriqués artisanalement ! Sans colorants ou arômes artificiels, nos fudges ont très peu d'ingrédients et viennent directement de Dorset, en Angleterre. Chez QK, nous vendons le fudge anglais à la coupe, preuve de son authenticité et de sa fabrication artisanale, à la main. Vous pouvez venir directement dans une des quatre boutiques QK, à Nantes, Tours, Angers ou Rennes pour choisir du fudge anglais à la coupe, ou bien vous pouvez commander sur notre boutique en ligne (ICI). 

Enrobé de chocolat noir (ici)  ou bien aux éclats de sel (ici), ces deux fudges chez QK sont des incontournables. Vous n'avez sans doute rien goûté de tel parmi les confiseries françaises. Nous avons également des goûts un peu plus surprenants, comme le fudge au café (ici) ou encore celui aux noix de pécan et sirop d'érable (ici). Un régal ! 

©QKconfiserie

Mots clés : fudge anglais
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte